Retrouvez toute l'information économique de proximité

AXA DEVIENT LE NUMÉRO 1

L’assureur français Axa a annoncé hier le rachat du groupe XL pour un montant de 15,3 milliards de dollars (12,4 milliards d’euros). Il devient numéro un mondial de l’assurance dommages des entreprises. À la tête de deux agences AXA (la première au cœur de Rennes et la seconde à Hédé́-Bazouges), Bertrand Plouvier et Gaëtan de Lorgeril sont tous deux agents généraux d’assurance AXA. Ils ont accepté de répondre à nos questions.

Comment voyez-vous votre métier ?

Gaëtan de Lorgeril : À l’écoute au quotidien des artisans, commerçants et professions libérales, nous sommes des spécialistes des risques professionnels. Nous leur proposons une offre adaptée en vue de protéger leurs biens et leur entreprise.

Que garantissez-vous pour les professionnels ?

Bertrand Plouvier : nous couvrirons son local professionnel, sa responsabilité civile professionnelle, ses garanties de protection juridique personnelle ou professionnelle, ses marchandises transportées, ses pertes d’exploitation, ses bris de machine ; bref tout type d’assurance que l’on peut imaginer pour un professionnel.

Prenez-vous en compte les besoins tant professionnels que privés de vos clients ?

BP : Nous sommes dans une approche globale. Nous avons une capacité à proposer une large palette de produits d’assurance pour toutes les étapes de la vie de nos clients.

G de L.: C’est du multi équipements! Nous sommes à l’écoute des particuliers et des professionnels tant pour leurs besoins d’assurance en IARD mais également pour leur prévoyance, leur santé individuelle ou collective, leur Retraite, le financement de leurs projets ou l’assurance de leur prêt. Nous pouvons même jusqu’à leur proposer une solution bancaire grâce à AXA Banque.

Quel est votre positionnement ?

BP : Tout le monde peut proposer de l’assurance auto, de l’assurance habitation via de nombreux canaux de distribution (Internet, banque). Mais à l’égard de l’évolution actuelle des marchés de l’assurance, notre positionnement est et doit être tout autre. Nous apportons un conseil. Ce qui fait notre plus, notre différence !

Quelle est votre valeur ajoutée ?

BP : C’est du conseil avant tout ! Notre objectif est de travailler avec les clients dans la durée et dans l’accompagnement à chaque étape de leur vie privée ou professionnelle. Nous ne pouvons pas nous permettre d’être légers ou négligents au regard d’une clientèle que nous connais-sons parfois depuis longtemps.

En quoi être agent AXA est-il important ?

BP : Nous nous appuyons sur une compagnie leader mondiale sur le marché de l’assurance et partenaire solide de ses clients. En cas de sinistre important, Axa sera aux côtés des agents et les agents seront aux côtés de leurs clients. Tout cela forme un “pack” solide !

Quelle est votre approche clientèle ?

BP : Connaissant parfaitement les problématiques des chefs d’entreprise, nous sommes leurs interlocuteurs privilégiés. Nous entretenons une relation professionnelle de proximité́. Chaque jour, nous sommes à leur disposition afin de les rencontrer sur leurs lieux de travail et leur apporter une expertise.

G de L. : Contrairement à beaucoup de nos confrères, nos clients ne tomberont jamais sur une plate-forme et saurons où nous trouver! Nous nous déplaçons au sein de leur entreprise et nous les recevons en entretien personnalisé. Au moins une fois par an, nous rencontrons nos clients pour tenir compte des changements dans leur situation (la croissance de leur chiffre d’affaires, l’état de leur stock, le nombre de salariés).

Avez-vous des secteurs d’activité́ où vous êtes plus présents ?

G de L. : Je suis un spécialiste du secteur de la construction. Bertrand Plouvier et moi-même, nous sommes en mesure de conseiller des artisans, des commerçants, des professions libérales et des entreprises.

B. P : Une PME sur 4 est assurée chez AXA.

Êtes-vous des généralistes ?

G de L. : Nous sommes des généralistes sur le terrain mais derrière nous, nous avons un partenariat privilégié avec un groupe en mesure de répondre à toutes les demandes très pointues. Si je vois de- main un électricien et si j’ai besoin d’une question spécifique, je pourrais appeler nos spécialistes et ainsi disposer de toutes les solutions pour assurer mon futur client.

Quel regard portez-vous sur la digitalisation ?

BP : La digitalisation nous soulage de taches sans aucune valeur ajoutée ! Elle est un gain de temps qui nous permet d’être plus disponibles et à l’écoute de nos clients.

G de L. : Nous ne sommes plus obligés d’imprimer nos contrats d’assurance, nos constats, nos documents. Aujourd’hui, nous sommes passés en gestion électronique de documents (GED) et à la signature électronique. Demain, nous serons en mesure de réaliser un devis ou encore un contrat directement chez notre client. Mais la digitalisation n’empêchera jamais d’être présent physiquement auprès de nos clients !

L’importance du diagnostic : “Pour nos clients, nous établissons systématiquement un diagnostic de leur situation d’assurance”, explique Bertrand Plouvier. “Nous cherchons à savoir comment ils sont assurés réellement et comment ils devraient être assurés. À partir de notre bilan, nous relevons souvent ce que nous appelons dans notre jargon des “trous de garanties” (défaut d’assurance).”

Les commentaires sont fermés.