Retrouvez toute l'information économique de proximité

BOURGBARRÉ : UN NOUVEAU SITE DE TRAITEMENT DE DÉCHETS

L’Unité de Valorisation Énergétique (UVE) de Villejean, qui réceptionne les déchets ménagers de la Métropole pour les valoriser en énergie, va faire l’objet d’importants travaux de modernisation. “Menés par un groupement de plusieurs entreprises pour le compte de la Métropole de Rennes, ils débuteront à partir de début 2022. Ils auront pour objectif d’optimiser la performance énergétique et environnementale de cet équipement. La nouvelle installation permettra, à terme, d’augmenter la production d’électricité de 120 % et de chaleur de 40 %”, explique Rennes Métropole. 

Pour pallier l’arrêt temporaire de l’UVE, Rennes Métropole et Veolia viennent de se lancer ensemble dans la construction d’un nouveau site. Situé à Bourgbarré, celui-ci sera dédié au transfert des déchets pendant cette période exceptionnelle de travaux. Imaginé par le cabinet d’architecte Paumier et réalisé par les équipes Génie Civil du Groupe Legendre,ce nouveau Centre de Transfert Public (CTP) sera mis en service en mars 2022, pour une arrivée des premiers déchets en avril de la même année.

Jusqu’au mois de juillet 2023, le CTP réceptionnera une partie des déchets de la Métropole, avant leur acheminement vers d’autres UVE ou d’autres installations de traitement, principalement en régions Bretagne, Normandie et Pays de la Loire. Le site aura une capacité d’accueil de 50 000 tonnes de déchets par an. En tout, 35 % des déchets de Rennes Métropole transiteront par le CTP. Pour les 65 % restants, GEVAL (filiale du groupe Veolia experte en collecte et valorisation des déchets) met son Centre de Transfert de la Barre Thomas, situé à Rennes, à disposition.

Activité temporaire oblige, le CTP aura une toute autre utilité une fois l’UVE de Villejean de nouveau opérationnelle. La Métropole de Rennes et Veolia ambitionnent de faire du CTP de Bourgbarré la toute première unité 100 % dédiée à la valorisation des déchets de plâtre. Après trois années de travaux de recherche avec le laboratoire de Génie civil et de Génie mécanique de l’Université de Rennes 1, un exemple concret d’économie circulaire a pu émerger : le gypse recyclé à partir de déchets de plâtre produit sur l’unité pourra être réutilisé dans la fabrication de ciment, de staff ou de plaque de plâtre.

Les commentaires sont fermés.