Retrouvez toute l'information économique de proximité

BRIDOR : 200 MILLIONS D’EUROS POUR L’AMÉRIQUE DU NORD

Présent depuis 35 ans en Amérique du Nord, le Groupe Le Duff accélère son essor outre Atlantique. Il annonce un plan d’investissements de 200 millions d’euros dans cette région du monde, qui s’achèvera en 2023, pour consolider la position de Bridor, filiale du groupe et leader de la boulangerie industrielle. “Ce plan, le plus important jamais réalisé sur ce territoire, sera en grande partie accompli entre 2019 et 2021. Cette annonce traduit nos fortes ambitions en Amérique du Nord, où nous faisons 1 milliard de dollars de vente et où Bridor prévoit une croissance annuelle de 25% sur ce même marché.

 200 millions d’euros pour 200 emplois

Le Groupe, dont le siège nord-américain est installé à Montréal, est présent outre Atlantique avec sa filiale Bridor mais également ses enseignes de restauration Au Pain Doré, Brioche Dorée, La Madeleine et Mimi’s Café. “Ce plan d’investissement contribuera au développement du site de production de Bridor à Boucherville au Canada. Il est notamment prévu de renforcer les capacités de production et zones de stockage du site qui passera à 60 000 m2 à Montréal. Au-delà des investissements canadiens, le Groupe a également décidé de renforcer son outil de production sur son site de Vineland (New-Jersey, Etats-Unis).”

Le redimensionnement de l’outil industriel nord-américain générera la création de 200 emplois dont près de la moitié à Boucherville. L’Amérique du Nord est un marché essentiel pour permettre à Bridor de franchir le cap du milliard d’euros de chiffre d’affaires annoncé pour 2021 dans le monde. Ces annonces ont été faites lors des célébrations du 35e anniversaire de Bridor en Amérique du Nord ce lundi 30 septembre, en présence de 500 invités et du Président-fondateur, M. Louis LE Duff, de l’Ambassadrice de France au Canada Kareen Rispal, du Ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, M. Pierre Fitzgibbon, de la Consule Générale de France à Montréal, Sophie Lagouttte, d’une délégation de plus de 200 chefs d’entreprise bretons de l’Association UE35, ainsi que de nombreux partenaires d’affaires qui se sont déplacés pour l’occasion.

Je suis d’autant plus fier que l’histoire internationale du Groupe est intimement liée à l’Amérique qui est mon deuxième pays. Quel chemin parcouru depuis la création de Bridor qui est devenue la référence de la boulangerie à la française en Amérique du Nord”, souligne  Louis Le Duff, Président et fondateur du Groupe Le Duff et de Bridor. “Dans un secteur hautement compétitif, Bridor n’a cessé de croitre, affirmant ainsi son leadership. C’est une nouvelle étape cruciale pour notre développement et pour maintenir notre rythme d’un doublement de notre chiffre d’affaires tous les 5 ans”, ajoute Philippe Morin, directeur général de Bridor.”Nous souhaitons continuer à partager notre savoir-faire à l’international, et à faire ainsi bénéficier nos clients du meilleur de la boulangerie à la française.”

Le Groupe Le Duff emploie plus de 10 000 personnes en Amérique du Nord, entre les outils industriels Bridor et la restauration, dont 50% en joint-venture. L’usine de Boucherville détient l’expertise unique d’un centre de R&D interne qui compte une quinzaine de boulangers et d’ingénieurs expérimentés. Historiquement liée au Canada, Bridor annonce, en partenariat avec l’ITHQ de Montréal (L’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec, la plus grande école de gestion hotellière du Canada), le financement de 7 bourses sur 3 ans qui permettra à des étudiants canadiens de venir en formation en France, notamment chez Bridor et auprès de MOF (meilleurs ouvriers de France) tels que Jean-Jacques Massé et Frédéric Lalos.

Les commentaires sont fermés.