Retrouvez toute l'information économique de proximité

BRITTANY FERRIES : 500 MILLIONS D’EUROS D’INVESTISSEMENT POUR L’ENVIRONNEMENT

Il y a 30 ans, le 12 juillet 1989, était mis à l’eau à Roscoff le Bretagne, premier navire neuf construit pour Brittany Ferries aux Chantiers de l’Atlantique de Saint Nazaire. Entièrement conçu en fonction des besoins propres à la Compagnie bretonne, ce ′′jumbo ferry′′ s’impose incontestablement comme LA référence parmi les ferries opérant en Europe du Nord pendant de nombreuses années. En ce mois de juillet, Brittany Ferries a confirmé aujourd’hui les noms de ses prochains navires : Kerryet Santoña.

  Trois nouveaux navires propulsés au GNL à l’horizon

Kerrynaviguera pour une durée d’un an à compter de novembre 2019 et opèrera sur la ligne Cork / Santander. Santoña (troisième navire de type E-Flexer) sera affrété à Stena. “Il fait partie du programme de renouvellement de la flotte de la compagnie bretonne, évalué à 550 millions d’euros. Avec ce navire, Brittany Ferries confirme son engagement en faveur du développement durable. Santoña sera mis en service en 2023 et, comme son sister ship Salamanca, il sera alimenté au GNL, plus respectueux de l’environnement”, explique la compagnie dans un communiqué de presse.

Santoña sera le troisième navire propulsé au GNL à rejoindre la flotte Brittany Ferries. “Malgré les investissements importants réalisés pour l’installation de filtres à fumée sur nos navires, nous savons que pour le respect de l’environnement et pour atteindre les objectifs de réduction des émissions, nous devons nous engager dans le GNL. C’est ce que nous avons fait avec un investissement d’un demi-milliard d’euros”, commente  Frédéric Pouget, Directeur Pôle Armement, Opérations Maritimes et Portuaires Brittany Ferries.

Du nouveau pour l’environnement

Honfleur, le premier navire de Brittany Ferries propulsé au GNL, sera opérationnel l’an prochain. “Il est actuellement en construction en Allemagne et assurera la liaison Caen / Portsmouth, la route maritime la plus fréquentée de la Compagnie. Salamanca, quant à lui, entrera en service en 2022 et opèrera sur les lignes longues entre le Royaume-Uni et l’Espagne. Enfin, Santoña rejoindra la flotte Brittany Ferries en 2023.” La Compagnie programmera également quatre rotations hebdomadaires entre le Royaume-Uni et l’Espagne au lieu de cinq actuellement. “Cela engendrera une réduction notable de la consommation de carburant et des émissions, tout en promettant une augmentation de 10% de la capacité passagers et de 28% de la capacité fret. Cette économie, associée à une réduction des émissions liée à une efficacité énergétique améliorée et l’utilisation de GNL carburant, permettra d’économiser environ 46 % de CO2 par passager en comparaison des navires opérant actuellement sur ces mêmes lignes.”

Ce qu’il faut retenir :Kerry et Santoña sont les noms des nouveaux navires Brittany Ferries. Un demi-milliard d’euros a été investi dans le plan de renouvellement de la flotte incluant trois nouveaux navires propulsés au Gaz Naturel Liquéfié (GNL). Une réduction de 46 % des émissions en CO2 par passager est attendue sur les liaisons entre le Royaume-Uni et l’Espagne.

Les commentaires sont fermés.