Retrouvez toute l'information économique de proximité

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN LÉGER RECUL

Sur les mois de novembre, décembre et janvier, les ventes du commerce de détail sont en léger recul (-0,3 %), pour les produits alimentaires et industriels selon les études menées par la Banque de France. “La baisse des ventes d’électronique grand public et de l’hygiène parfumerie n’est pas totalement compensée par la hausse du bricolage et de l’automobile”, explique l’établissement national.

Les ventes du petit commerce baissent légèrement (-0,2 %), tout autant que celles de la grande distribution (-0,3 %). “La baisse du chiffre d’affaires des ventes de la grande distribution en magasins est partiellement compensée par la hausse de la vente à distance”, note la Banque de France

En janvier, les ventes sont stables (0,0 %). Le chiffre d’affaires des produits alimentaires baisse (-0,3 %). Les ventes d’automobiles neuves reculent après un mois de décembre soutenu par les promotions commerciales. Les ventes d’électronique grand public sont bien orientées. Les ventes de la grande distribution augmentent (+0,4 %), soutenues par le chiffre d’affaires des hypermarchés (+1,2 %) et des supermarchés (0,5 %).

Pour le commerce de détail, le poids des hypermarchés avoisine les 50 %, les supermarchés 33 %, la vente à distance, 11 %, les grands magasins, 6 %. Les ventes à distance (incluses Internet) sont en perpétuelle augmentation depuis janvier 2013.

 

Les commentaires sont fermés.