Retrouvez toute l'information économique de proximité

LA GUINGUETTE DE BETTON

Jadis, les Rennais se rendaient à l’extérieur de la ville pour guincher dans des guinguettes. Ils n’étaient pas les seuls. Les Parisiens aux belles bacchantes et les belles Parisiennes se retrouvaient dans des endroits semblables pour fricoter le long des berges de la Seine. Mais ces établissements avaient disparu de nos habitudes, de nos coutumes dominicales au profit de brunchs citadins. Heureusement, des “bistrotiers” à l’âme festive remettent au goût du jour les lampions, les tablées heureuses et les musiques dansantes.

 

A Betton, à deux pas de Rennes, deux frères bien connus des Rennais, Benjamin et Antoine Chedeville, et Jérôme Doré, ont ouvert la Buvette du Pont, en lieu et place du Dupont&Dupont. “Mon frère s’est décidé en deux secondes. Il a voulu signer tout de suite”, confie Antoine. “Tous les deux, nous avons tout de suite vu le potentiel ! Notre établissement est situé sur la place du marché, avec un étang à droite et le canal à gauche. Y ouvrir une guinguette allait de soi.”

De cet endroit, les trois copains en ont fait un établissement où l’on se presse déjà pour danser sous la musique de Jérôme Robert, féru de “baluche” et tubes populaires ! “Chez nous, c’est simple. On peut y venir par le canal, la route, le train, en trottinettes et à vélo”, convient Antoine, ancien directeur régional dans le retail. “Le midi, on y casse une petite graine dans notre restaurant traditionnel” et l’après-midi, on bascule dans l’univers “guinguette” pour manger le soir des planches apéros.”

Ici, on rigole, on boit un coup et on danse. On s’y retrouve pour bambocher, s’amuse Antoine.

Le dimanche, jour de marché, les Bettonnais (et les autres) sont déjà nombreux à apprécier l’adresse pour se sustenter au rythme d’un DJ et déguster des huitres. Ils apprécient le service des six employés et des quelques saisonniersd. Le tout dans une ambiance où les paillettes et les tables chinées donnent un air de vacances. “Ici, nous brassons les générations. Les gens retrouvent Jean, le voisin du banc d’école, le vieux cousin Mathias et Jacques, le vieux tonton. Ils viennent jouer aux cartes, aux palets et à des jeux de sociétés et bien sûr danser”, ajoute Antoine. L’endroit est à découvrir au plus vite. La buvette du Pont. Mail : labuvettedupont@gmail.com. Tél. 02 99 55 61 67. Pour en savoir plus, c’est ici.

Les commentaires sont fermés.