Retrouvez toute l'information économique de proximité

LES ENTREPRENEURS BRETONS TOUJOURS ATTACHÉS À LEUR TERRITOIRE

La Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur dévoile les résultats de son baromètre sur l’attractivité du territoire pour entreprendre, mené au niveau national mais également en régions. La seconde édition de cette étude montre que 92 % des entrepreneurs bretons sont attachés à leur territoire. Cependant, les atouts de ce territoire sont moins bien perçus qu’en 2017 notamment le cadre de vie (-7 points) et le dynamisme économique (-9 points). 36 % des entrepreneurs de la région jugent le contexte économique moins propice à la création d’entreprise qu’il y a 12 mois.

En Bretagne, les entrepreneurs revendiquent un lien fort avec leur territoire puisque 92 % disent y être attachés, principalement pour des raisons personnelles (52 %) ou liées au dynamisme économique (39 %). Un attachement plus marqué qu’au national (84 %). Pour autant, dans la région, cet attachement est en retrait de 3 points par rapport à l’année dernière. Une baisse qui s’explique notamment par une moins bonne perception des principaux atouts du territoire. Ainsi, le cadre de vie est considéré comme un atout pour 89 % des entrepreneurs (-7 points par rapport à 2017), la situation géographique pour 76 %, le personnel qualifié pour 65 % (-6 points), le dynamisme économique pour 64 % (-9 points) et les infrastructures pour 56 % (-10 points).

Il est intéressant de constater que 38 % des entrepreneurs de la région disent que leur attachement au territoire s’est renforcé depuis le début de leur activité entrepreneuriale. Cela a pour conséquence un fort niveau d’implication de la part des entrepreneurs au niveau local : plus d’1 entrepreneur sur 2 (54 %) déclare s’être déjà investi au niveau local. Interrogés sur le contexte économique, 36 % des entrepreneurs bretons le jugent moins propice à la création d’entreprise qu’il y a 12 mois.

Cependant, leur territoire est perçu comme étant économiquement dynamique pour 76 % des entrepreneurs de la région. Un chiffre plus élevé qu’au national (69 %) mais en retrait par rapport à 2017 (-5 points). Enfin, les entrepreneurs bretons estiment qu’il est particulièrement difficile de recruter des profils qualifiés. Seuls 21 % disent qu’il est facile de trouver des salariés pour les postes recherchés sur le territoire. Une situation qui s’aggrave cette année (-10 points par rapport à 2017).

Concernant les 2 prochaines années en Bretagne, la confiance des entrepreneurs est forte : 67 % sont confiants en l’économie de leur région et 68 % dans l’activité de leur entreprise. A noter cependant, ici encore, une baisse de cette confiance, avec respectivement -14 points et -15 points. En se projetant dans 10 ans, plus de la moitié des entrepreneurs se voit ainsi toujours exercer la même activité (55 %) et sur le même territoire (65 %).

“Les résultats de notre étude montrent l’attachement toujours fort des entrepreneurs de Bretagne à leur territoire. Mais depuis 1 an, nous notons une baisse sensible de la confiance en l’économie locale. Rien d’alarmant, mais c’est une alerte pour le dynamisme de nos territoires. Dynamisme qui reste vital pour la création d’emploi. Mais restons optimiste : notre dernier Grand Prix des Bonnes Nouvelles des Territoires a récompensé cette année encore de belles et réjouissantes réussites locales et innovantes”, commente Hervé Frapsauce, Président de la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur.

POUR SAVOIR PLUS : Sondage OpinionWay pour la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur réalisé du 10 septembre au 2 octobre 2018 sur un échantillon nationale de 1 218 directeurs ou gérants d’entreprises représentatif des entreprises françaises de moins de 50 salariés. Pour la région Bretagne, l’échantillon est de 101 répondants. L’échantillon a été interrogé par téléphone sur système CATI (Computer Assisted Telephone Interview).

Les commentaires sont fermés.