Retrouvez toute l'information économique de proximité

TRIBUNAL DE COMMERCE : LES ENTREPRISES RÉSISTENT PLUTÔT BIEN

Depuis le début de l’année, le Tribunal de commerce de Rennes a enregistré 199 déclarations de cessation de paiement contre 330 l’an passé, soit moins de 40% (599 salariés concernés contre 1330 l’an passé, soit -55%). “Les entreprises victimes de ces dépôts de bilan sont les plus petites”  note François Flaud, président du Tribunal de commerce de Rennes.
Depuis le moins de janvier 2020, la juridiction commerciale joue désormais la carte de la conciliation en prévention des difficultés des entreprises. “C’est ma grande fierté”, note François Flaud. “Notre tribunal avec l’aide des administrateurs judiciaires rennais a réussi depuis le début de l’année 2020 à entamer  79 conciliations mettant en jeu 2.001 salariés. Dans ce cadre, notre taux de succès est de 98 %. Notre slogan, “Tribunal de Commerce,  lieu de rebond, plus que lieu de sanction” trouve sa pleine application en ces moments difficiles.”
En contentieux, le tribunal connaît aussi un recul de son activité  (357 affaires nouvelles contre 443 l’an passé à fin septembre, soit moins de 19%). Ces chiffres s’expliquent par l’évolution de la société. “Au lieu de se faire un procès, les entrepreneurs cherchent de plus en plus un accord amiable. Pour aller dans ce sens, nous avons créée à partir du 1er janvier 2021, une chambre de conciliation, avec l’appui du Barreau de Rennes. Le chaos est porteur de drame, mais aussi de renouveau, aimait à dire Michael Burke, le PDG de Vuitton. Je commence à partager son point de vue.”

Les commentaires sont fermés.